Actualités

Hôpital de Carhaix : une rencontre avec le préfet, lors de la manifestation de Quimper du 1er octobre 2023 - 01/10/2023

Environ un millier de personnes se sont retrouvées devant la préfecture de Quimper, pour manifester pour la réouverture 24 heures sur 24 des urgences de l’hôpital de Carhaix, qui sont fermées depuis le 4 septembre, de 18 h 30 à 8 h 30, du fait du manque de médecins urgentistes. Une délégation constituée d’élus du Centre Ouest Bretagne, a été reçue par le préfet du Finistère, pour un entretien de 2 h 30. A son retour, Christian Troadec, maire de Carhaix, a indiqué que « l’Etat était peut-être en train de se rendre compte que la situation était extrêmement grave sur le territoire de Carhaix », mais avouait « n’avoir hélas rien obtenu ». Il a salué la « qualité des propos qui ont été tenus par chaque membre de la délégation, et a fermement annoncé sa « volonté de mobiliser la population pour le droit à la santé pour tous, sur le territoire du Centre Ouest Bretagne ». Paul Cozic, maire de Roudouallec et représentant de la délégation du Morbihan, « a eu l’impression que celle-ci a été écoutée, que le représentant de l’Etat a compris qu’il était grand temps de prendre une décision et d’annoncer la couleur, car la population ne peut pas être réduite à une histoire de statistiques et d’éléments comptables. » Il a loué « la qualité des échanges et des prises de paroles de chacun, et salué l’écoute attentive du préfet du Finistère ». Les manifestants, quant à eux, ont eu à subir un regain de tension lorsqu’ils ont été priés par les forces de l’ordre de partir. La confrontation qui a suivi a entrainé l’usage de gaz lacrymogène qui a, un temps, dispersé la foule. Mais celle-ci n’a quitté les lieux que vers 15 h 30, avec la promesse de continuer les actions pour sauver l’hôpital de Carhaix. #gourin #carhaix #roimorvancommunaute #pohercommunauté #morbihan #finsitere #cotesdarmor #regionbretagne


Gourin : le pardon de St Hervé, dernier pardon de la Saison - 25/09/2023

Le Pardon de Saint Hervé s’est déroulé dimanche, sur le site de la chapelle, qui est classée monument historique depuis 1922. Les abbés de Langonnet Henri de Kergoët (de 1447 à 1482) et Vincent de Kergoët (de 1482 à 1510), seigneurs de Tronjoly et de Minguionnet, sont les initiateurs de la construction de l’édifice religieux. Les travaux s’achevèrent entre 1518 et 1536 grâce à la donation d’un mécène, Yves de Boutteville, abbé de Langonnet, fils de Jean IV de Boutteville, baron du Faouët et seigneur du Saint. La chapelle est dédiée à Saint Hervé à qui on demandait de préserver les troupeaux des loups qui infestaient les Montagnes noires, puis de protéger les chevaux, nombreux à Gourin, pays d’élevage et de foires. La légende Saint Hervé, aveugle de naissance menait la vie solitaire d’un ermite lorsqu’un loup dévora son âne. Le saint apprivoisa le loup et pour son repentir l’obligea à remplacer son animal domestique. A partir de ce jour, le loup ne quitta plus son maître, tirant la charrue, portant de lourds fardeaux et dormant dans la bergerie au milieu des moutons. A l’occasion il servait aussi de garde du corps contre les brigands qui attaquaient les pèlerins sur les routes. Fête profane La fête profane du pardon de Saint Hervé n’avait pas eu lieu depuis 2016. Cette année, le comité de la chapelle a renoué avec la tradition avec un repas à midi, des grillades le soir, différents stands, et des jeux bretons pour les petits et les grands, animés par Anthony Le Duigou Que du bonheur !!! #gourin #roimorvancommunaute #morbihan #morbihantourisme #regionbretagne #tourismeroimorvancommunauté #otprm


Gourin : Tronjoly interroge l’art, du samedi 23 septembre au dimanche 1er octobre - 24/09/2023

L’association Art Interrogatif organise une exposition, au château de Tronjoly, du samedi 23 septembre au dimanche 1er octobre. « Ce qui est essentiel pour nous c’est de passer des messages à travers nos œuvres, de susciter le questionnement », explique Michel Cumont, fondateur de l’association avec Christina Reveau-Wittwer et Mimi Labeyrie. « Les artistes interrogent le monde. Ce que nous voulons, c’est réveiller la curiosité du public, pour qu’il vienne à la rencontre des peintres et des sculpteurs présents, qui sont originaire de Bretagne mais aussi d’Allemagne, d’Angleterre, de Suisse et de Tchéquie ». Les exposants : Mimi Labeyrie, Ingrid et Hartmut Raash, Ruda Floss, Lucienne Person, Vanessa Aspinall, Philippe Noël, Christina Reveau-Wittwer, Michel Cumont. Pratique : ouvert tous les jours, du samedi 23 septembre au dimanche 1er octobre, de 14 h à 18 h. Entrée gratuite par la longère. #gourin #lefaouet #roimorvancommunaute #morbihan #morbihantourisme #regionbretagne #tourismeroimorvancommunauté #otprm


Gourin : Une ballade en Chenard et Walcker lors des journées du patrimoine - 19/09/2023

Lors des journées du patrimoine Philbert Hemery, le propriétaire du manoir de Minguionnet a pu, entre deux visites, faire un petit tour de son domaine, dans une authentique Chenard et Walcker datant des années 30, et appartenant à Patrick Franchon, membre de l’association Gourin Historique. « Cette voiture est une voiture de la débâcle », raconte Patrick. « Elle a été abandonnée sur les routes de l’exode en mai-juin 1940, lors de la fuite de la population devant l’avancée de la Werhrmacht. Sans doute en panne d’essence, elle a été récupérée par un habitant qui l’a revendue après la guerre ». #gourin #roimorvancommunaute #morbihan #morbihantourisme #regionbretagne #tourismeroimorvancommunauté #otprm #patrimoine


Gourin : Philbert Hemery, la passion du patrimoine chevillée au corps - 19/09/2023

A l’occasion des journées du patrimoine, le manoir de Minguionnet, à Gourin, était ouvert au public. Celui-ci n’a pas boudé son plaisir de pouvoir visiter ce haut lieu du patrimoine historique Gourinois. Philbert Hemery a acheté ce manoir, qui date de la 2e moitié du XVe siècle, en 1998. « Il était en vente pour ses pierres depuis 1993, et j’ai décidé de l’acheter, en 1998, pour le sauver de la démolition », confie-t-il. « J’ai fait des recherches appuyées sur son histoire et j’ai démarré la rénovation en respectant le plus possible les techniques des XVe et XVIe siècles ». Philbert, qui est un professionnel de la rénovation des demeures historiques, se consacre depuis lors à redonner à Minguionnet son lustre d’antan, avec une rigueur scientifique, en n’utilisant que les techniques traditionnelles d’autrefois. Monument historique « Je suis les conseils des historiens de l’art, des architectes spécialisés, des archéologues…, et j’ai recueilli le témoignage des voisins qui m’ont éclairé sur l’histoire de cette demeure, qui a appartenu aux seigneurs de Kergoët de 1300 jusqu’au XVIIe siècle ». En 1999, Minguionnet a été inscrit à l’inventaire des monuments historiques. « Toute la famille a participé et participe encore à ce sauvetage. C’est une fierté pour moi d’avoir transmis la fibre patrimoniale à mes enfants ». Sauvegarde du patrimoine Pour cet esthète, une bonne restauration doit rester invisible, dans la mesure du possible, tout en laissant des traces, des dates pour les futurs propriétaires afin de ne pas mentir sur les travaux entrepris. Rien ne doit être rigide, mécanique. Ainsi, tout est volontairement usé, patiné et chaque réalisation ouvragée en se référant à de très nombreux documents d’archives et à des témoignages. Lors de ces journées portes ouvertes le propriétaire a pour objectif de transmettre aux nouvelles générations une réelle envie de s’investir dans la sauvegarde du patrimoine. « Il faut donner aux enfants le goût du beau pour en faire les vecteurs, qui, dans l’avenir, participeront à la conservation de nos belles demeures et des trésors qu’elles renferment », dit-il. « Certes, c’est un chantier dont on ne voit pas le bout mais pour moi une maison finie est une maison dont le cœur ne bat plus ! » La plus importante collection de verres archéologiques de Bretagne Selon la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne les fouilles entrepris dans les latrines du manoir ont permis de réunir la plus importante collection de verres archéologiques de Bretagne. Ils sont un témoignage unique de la verrerie du XVIe au XVIIe siècle dans le Morbihan. Avec ses 95 verres retrouvés, c’est la plus importante collection de Bretagne et aussi une des plus intéressantes. Cela démontre la richesse des approvisionnements que pouvait avoir le propriétaire du manoir de Minguionnet. Ces verres sont issus de la production de verriers italiens qui étaient itinérants. La fabrication du verre était un privilège accordé à des nobles. Dans la collection de Minguionnet, il y a également deux objets très rares : une cuillère en verre, et un pichet d’un litre avec une forme particulièrement singulière. #gourin #roimorvancommunaute #morbihan #morbihantourisme #regionbretagne #tourismeroimorvancommunauté #otprm #patrimoine


Gourin : les contreparties du crowdfunding distribuées au musée américain - 12/09/2023

Dimanche, les bénévoles de Bretagne TransAmerica se sont retrouvés au musée américain pour distribuer les contreparties, à savoir le modèle réduit de la Statue de la Liberté, l’affiche de l’inauguration et le Pin’s de Bretagne TransAmerica, promis aux donateurs de la nouvelle Statue, en fonction de leurs contributions. Certains d’entre eux ont été heureux de venir à l’inauguration de la statue, mais n’avaient pas pu récupérer leurs « Goodies », car il y avait beaucoup trop de monde sur la place de la victoire, le 6 août dernier. Ce fût aussi, pour ceux qui n’étaient pas à Gourin cet été, l’occasion de visiter l’exposition « Ces Bretons d’Amérique du Nord ». « Nous avons eu la visite de Josette Jouas, notre ancienne vice-présidente, dont les parents avait émigré en Amérique, mais qui vit actuellement en Espagne », raconte Jean-François Baudet, président de Bretagne TransAmerica. « Je suis heureuse de récupérer mes cadeaux et particulièrement ravie de la vitalité de Bretagne TransAmerica, qui continue de transmettre cette histoire singulière de Gourin et de ses environs », explique cette ancienne universitaire, qui a fait beaucoup de recherches et qui a écrit sur le sujet. Marcel Guélaff, l’ancien patron du restaurant « La petite auberge » à New York, est venu avec sa sœur Josée. « J’ai ouvert ce Bistro français en avril 1977 avec mon ami Raymond Auffrey, et nous l’avons vendu en 2011 », dit-il. « Nous avions notamment une clientèle de vieux New Yorkais et de Franco-américains mais nous avons également reçu Jacqueline Kennedy, des stars du showbiz et des acteurs d’Hollywood ». « Je suis allé manger à La petite auberge en 1985, et aujourd’hui Marcel m’a reconnu en tant qu’ancien client », ajoute Jean-François, content de ces retrouvailles. Les parents de Vincent Caro, propriétaire du restaurant Olivia et du Bistrot Eloïse, à New York City, sont également venus de Pleyben. « Aujourd’hui il n’y a presque plus de restaurants bretons à New York, mais il y a celui de notre garçon, alors n’hésitez à lui rendre visite quand vous passez dans le secteur ! », s’exclament-ils, heureux d’avoir reconnu leur fils sur un panneau exposé dans le musée, représentant les équipes de football de BZH New York et du Stade Breton. Le musée est fermé depuis la fin du mois d’août mais des visites de groupes sont toujours possibles durant l’année. Contact : bretagnetransamerica@hotmail.fr #gourin #morbihantourisme #regionbretagne #tourismeroimorvancommunauté #otprm #morbihan #paysroimorvan


Gourin : Le musée américain sera ouvert dimanche 10 septembre 2023 : venez chercher vos contreparties ! - 07/09/2023

Les membres de l’association Bretagne TransAmerica se retrouveront dimanche 10 septembre, de 14 h 30 à 18 h, au musée américain, à l’étage du château de Tronjoly, pour accueillir les donateurs de la Statue de la Liberté qui n’ont pas encore récupéré leurs récompenses. « En fonction du montant de leurs dons, nous leur offrons un modèle réduit de la statue de la Liberté, l’affiche de l’inauguration, une image fusionnée de Gourin et New York, au format poster, réalisée par le photographe Jean-Marc Arthot, ou encore le pin’s de Bretagne TransAmerica », précise Jean-François Baudet, président. « C’est peu de chose par rapport au mouvement de solidarité qui s’est exprimé dans la population pour notre projet, qui a vu sa consécration lors de l’inauguration de la statue de la Liberté, le 6 août 2023 ». Un panneau avec les noms de tous les contributeurs a été installé au cœur du musée. Ce sera aussi pour ceux qui n’ont pas encore vu l’exposition sur l’émigration Bretonne en Amérique du Nord, l'occasion de venir la découvrir. « Celle-ci a été ouverte au public, les mois de juillet et août, et nous avons reçu beaucoup de monde dont un certain nombre d’américains qui ont été enthousiasmé par son contenu », ajoute Christiane Jamet, vice-présidente de l’association. C’est une exposition unique en Bretagne qui raconte l’aventure de ces quelques 100 000 Centre-Bretons qui sont partis vers les Amériques, à la conquête de l’ouest en quelque sorte… « Nous avons notamment rencontré une morlaisienne qui, avant d’émigrer vers les USA, est venue à Roudouallec, chercher son billet, au bureau Air France tenu par Jean Fichen. C’est dire l’importance de notre petit pays du Centre Ouest Bretagne dans l’émigration Bretonne en Amérique du Nord », ajoute Pierre-Marie Quesseveur, trésorier. « Nous avons d’ailleurs l’intention de rendre un hommage à Jean Fichen, cette année, à Roudouallec of course! » #gourin #morbihantourisme #regionbretagne #tourismeroimorvancommunauté #otprm #morbihan #paysroimorvan


Gourin : Alan Stivell au championnat des sonneurs - 04/09/2023

Alan Stivell était ce weekend au championnat des sonneurs de Gourin. Il a visité les expositions installées dans le château de Tronjoly, et s’est arrêté au musée américain, où Jean François Baudet, le président de Bretagne TransAmerica, lui a parlé de l’émigration bretonne vers l’Amérique du nord. Alan, dont la famille est originaire de Gourin (du côté de son père), lui a avoué que certains de ses cousins éloignés ont également fait le grand saut vers l’Amérique du nord et l'Amérique du sud. Une rencontre tout en simplicité avec un symbole du renouveau de la culture bretonne ! #gourin #morbihantourisme #regionbretagne #tourismeroimorvancommunauté #otprm #morbihan #paysroimorvan


Sonneurs : un final en apothéose - 04/09/2023

L’édition 2023 du championnat des sonneurs s’est terminée en apothéose au domaine de Tronjoly, dimanche 3 septembre, avec un Fest Deiz animé par les champions des années 90 et par les champions 2023 de biniou bras et duos libres. Une bien belle édition qui a reçu un large public tout au long d’un weekend dédié à la tradition bretonne! #gourin #morbihantourisme #regionbretagne #tourismeroimorvancommunauté #otprm #morbihan #paysroimorvan


Gourin: un samedi de danse aux sonneurs! - 03/09/2023

Samedi 2 septembre 2023, a eu lieu, au domaine de Tronjoly à Gourin, le concours jeunes sonneurs de moins de 20 ans, le concours jeunes sonneurs danse et jeunes danseurs, la finale du championnat de Bretagne de danses traditionnelles, le qualificatif duo libre, le concours famille et la grande finale pour les 10 ans du championnat de Bretagne de danses traditionnelles. Un concert du bagad jeunes sonneurs de sonerion et un Fest-Noz ont clos la journée. Le programme du dimanche: La finale des couples biniou et bras débutera à 10 h et celle des duos libres Bras, à 14 h. Un fest-deiz est également programmé à 14 h, puis, à 16 h, le public pourra assister au spectacle « Loened fur ha foll » de Morwenn Le Normand et Roland Conq. Tout au long du week-end, un salon de facteurs d’anches, des rencontres d’auteurs…. #gourin #morbihantourisme #regionbretagne #tourismeroimorvancommunauté #otprm #morbihan #paysroimorvan


Gourin : les sonneurs 2023 : c’est parti ! - 02/09/2023

La 30e édition du championnat de Bretagne des sonneurs de Gourin a démarré, vendredi soir, avec un concert à l’église de l’ensemble de bombardes Ortolan et du trio Hervieux / Mahe / Hervieux (bombarde, orgue, biniou et chant). Il continue ce samedi avec le concours « jeunes sonneurs de couple » (moins de 20 ans), le bagad Jeunes Sonneurs de Sonnerion, et le Fest-Noz. Des expositions sont également programmées : une exposition sur le thème de l’art et la danse avec les photographes Éric Legret, Jean Michel Roignan, Serj Philouz, les peintres Micheau-Vernez et Michel Costiou, l’association Giziou Breizh Izel, le musée de l’émigration bretonne en Amérique du Nord, de l’association Bretagne TransAmerica, les musées de la géologie de Gourin, et des vieux outils, de l’association Traditions et patrimoine en Montagnes Noires, un salon des facteurs d’anches et luthiers… Le programme du dimanche: La finale des couples biniou et bras débutera à 10 h et celle des duos libres Bras, à 14 h. Un fest-deiz est également programmé à 14 h, puis, à 16 h, le public pourra assister au spectacle « Loened fur ha foll » de Morwenn Le Normand et Roland Conq. Tout au long du week-end, un salon de facteurs d’anches, des rencontres d’auteurs…. #gourin #morbihantourisme #regionbretagne #tourismeroimorvancommunauté #otprm #morbihan #paysroimorvan


Gourin: Jo Vetel, le maquisard qui a vécu l’Amérique - 14/08/2023

En août 1944, avec l’arrivée de l’armée américaine, les soldats allemands se sont repliés sur les côtes bretonnes et notamment à Lorient. Les maquisards des Montagnes Noires, commandés par le Gourinois Jean Le Coutaller, futur député, futur maire de Lorient et futur ministre, partent sur la côte combattre l’ennemi. C’est l’épopée du 10e bataillon rangers FFI, qui a courageusement participé à la Libération de la poche de Lorient. A l’intérieur de ce bataillon combattait un jeune Gourinois, Joseph Vetel, que tout le monde appelait Jo. Joseph Vetel est né le 7 avril 1923 à Gourin. Il avait trois mois lorsque son père a émigré vers les Etats-Unis où il a travaillé chez Michelin. Celui-ci est rentré à Gourin lorsque son fils avait 10 ans. Jo est reparti aux USA après la 2e guerre mondiale. Il a travaillé dans la restauration puis comme majordome. Il est décédé en septembre 2004 à l’âge de 81 ans. Joseph a servi volontairement et avec honneur dans les forces françaises de l’Atlantique du 1er août au 30 décembre 1944 avec la fonction de mitrailleur. A ce titre il a obtenu la Croix de Guerre. Membre du maquis, il a participé à des actions de parachutage et à des attaques de convois, aux combats de Sainte Hélène et de Kervignac. Il était présent sur le front de Lorient depuis sa formation jusqu’à l’armistice. Le 14 mai 1945, le général de division Allard, commandant la XIe région militaire a cité à l’Ordre du Régiment le soldat Joseph Vétel. « Résistant de la première heure, volontaire pour toutes les patrouilles à l’ennemi, excellent combattant, a su attirer sur lui l’admiration de ses chefs et camarades; soldat très discipliné et plein d’allant ». Sa première action de résistance a eu lieu le 14 juillet 1941, lorsqu’une centaine de jeunes ont défié l’occupant, en défilant dans les rues de Gourin avec le drapeau Français, en chantant la Marseillaise. Engagé volontaire aux ordres de Raymond Bosser, il est devenu membre du Front National, groupe de résistants Gourinois, le 1er juin 1942. En compagnie de Jean Guillemot et d’Yves Dinasquet, il a accompli toutes les missions de Résistance qui lui sont commandées : attaques des allemands isolés pour se procurer des armes, transport et distribution de Journaux et tracts édités par son mouvement de résistance, recrutement, sabotages de lignes télégraphiques. Les actions menées par le groupe Front National sont si nombreuses dans la région de Gourin, que la Gestapo dépêche ses meilleurs policiers pour réduire ce noyau de résistance. En septembre 1943, le groupe Front National est complètement désorganisé. Joseph Vetel entre alors au réseau Turma Vengeance le 15 septembre 1943, aux ordres de Jean Barriou, un autre Gourinois. Engagé dans le corps-francs du réseau Vengeance, il accompli de nombreuses missions de renseignement et d’aide aux aviateurs américains tombés sur notre sol. A compter du 2 juin 1944, il est affecté au 10e bataillon FFI du Morbihan, participant aux parachutages, au minage des ponts, aux sabotages des lignes télégraphiques et téléphoniques, aux combats de la Libération et à l’encerclement des allemands dans la poche de Lorient. A partir du 10 août 1944, il contribue au maintien de l’ennemi dans la poche de Lorient, sur le Front de Sainte Hélène, à Nostang. Engagé volontaire pour la durée de la guerre, le 27 novembre 1944, il continue à combattre dans sa formation jusqu’à la fin du conflit. Après la guerre il repart aux Etats Unis. Il devient membre de la Fédération des Vétérans de Guerre Français de New York. Il appartient aux cadres de la réserve française aux USA. Il était attaché à une division américaine. Il réside à New York depuis le 20 avril 1949. Il raconte : « A Gourin une des activités de la Résistance fut, entre autre, la récupération et l’hébergement et le convoyage vers l’Angleterre des aviateurs américains, canadiens et autres alliés dont les appareils avaient été abattus lors d’émissions aériennes sur la zone occupée. Ainsi, pendant cette période de 4 années durant laquelle n’existaient plus de liens officiels entre la France occupée et l’Amérique, les résistants de Gourin et des Montagnes noires surent maintenir des liens tangibles entre nos trois pays. Le réseau d’évasion Turma-Vengeance commandé par Jean Barriou a ainsi permis le rapatriement de plus de cent aviateurs alliés. Ainsi, même l’occupant Nazi n’aura pas pu entamer le concept de la pérennité des liens qui unissent les Gourinois à l’Amérique aux Etats unis leur seconde patrie en quelque sorte. Les longues listes de noms gravés sur le monument de la Résistance montrent que beaucoup de nos camarades, dans cette tâche, allèrent jusqu’au sacrifice suprême ». Jo a combattu pour la Liberté. La statue de la Liberté qui trône dans le centre-ville de Gourin symbolise cet idéal. Elle regarde vers l’est d’où sont arrivés les soldats de la 6e division blindée américaine, le 5 août 1944. Le 79e anniversaire de la Libération de Gourin a mis à l’honneur Jo Vetel, juste avant l’inauguration de la Statue de la Liberté. Lors de son retour à Gourin, celui-ci portait fièrement le drapeau américain, durant les cérémonies organisées en hommage aux combattants de la seconde guerre mondiale. #gourin #morbihantourisme #regionbretagne #tourismeroimorvancommunauté #otprm #morbihan #bretagne #DevoirDeMémoire #anacr #paysroimorvan


Gourin : distribution-vente des contreparties (affiche, pins, modèles réduits de la Statue de la Liberté) aux contributeurs du financement participatif de la Statue de la liberté de Gourin, dimanche 13 août 2023, de 14 h 30 à 18 h. - 12/08/2023

Le photographe d’art Jean-Marc ARTHOT a réalisé l’affiche « Gourin City, Fête de la Liberty », à l’occasion de l’inauguration de la statue de la Liberté de Gourin. Celle-ci est une fusion entre les villes de Gourin et de New York. L’affiche faisait partie de la liste des compensations pour les donateurs qui ont participé au financement participatif (crowdfunding). Celui-ci a permis de rassembler les fonds nécessaires à l’acquisition du monument. Le nom des contributeurs a été édité sur un panneau placé dans le musée américain de Tronjoly, à Gourin. Pour ceux qui ne trouveraient pas leur nom, un second panneau sera édité avec les correctifs. Il suffit de nous signaler l’erreur. Jean-Marc s’est livré à une séance de dédicace de son affiche, lors de la fête de la Libération, le dimanche 6 août 2023. Une nouvelle distribution des compensations est organisée dans l’exposition américaine du château de Tronjoly, dimanche 13 août 2023, de 14 h 30 à 18 h. A cette occasion, il sera possible pour tous d’acquérir l’Affiche, la Statue de la Liberté ou les Pin’s Bretagne TransAmerica pour une somme modique. Si vous souhaitez que nous postions votre contrepartie, il est possible de vous l'expédier moyennant l'achat du bordereau de transport. Exemple: Pour Mondial Relay (en point relais) le coût est de 5.90 € pour la France (poids 600 g). Jean-Marc ARTHOT se définit comme un « photo-illusionniste », avec ses trucs, ses astuces d’artiste, et surtout beaucoup de travail. Utilisant presque exclusivement de vieux Rolleiflex des années 60, il s’en sert comme de chapeaux magiques d’où le magicien extrait ses meilleurs tours. A partir de négatifs 6×6 en noir et blanc et avec les outils numériques contemporains, il compose des paysages surréalistes qui mêlent des villes asymétriques et distantes de plusieurs milliers de kilomètres. Il suit les plus grands marins et leurs voiliers pour créer des tableaux proches de la gravure où l’imaginaire le dispute à la réalité, dresse le portrait de célébrités ou d’inconnus remarquables, saisit des instants uniques ou fige dans le temps des situations quotidiennes dans lesquelles transparaît l’extraordinaire. Sur terre, sur mer ou dans les airs pour vivre chaque point de vue, il prend l’essentiel de ses photos à l’ancienne, en mesurant la lumière à l’aide d’une cellule à main et en se concentrant sur les réglages élémentaires, afin de restituer l’émotion des photos fascinantes de l’ère pré-numérique. Jean-Marc ARTHOT est l’auteur de plusieurs collections: "New Breizh, New Les Sables, Navires de Légende..." Un grand merci Jean-Marc pour ta création qui symbolise les liens très forts entre les USA et la Petite Amérique de Bretagne ! #gourin #morbihantourisme #regionbretagne #tourismeroimorvancommunauté #otprm #morbihan #paysroimorvan

https://bretagnetransamerica.fr/.../inauguration-du-6.../

Gourin : un tableau réalisé dans le contexte du 79e anniversaire de la Libération et de l’inauguration de la Statue de la Liberté - 10/08/2023

Dimanche 6 août 2023, Nicole Jamet, présidente de l’association « A Ciel Ouvert », avait invité le peintre Steven Gonidec à venir réaliser une toile, au château de Tronjoly, en musique. Pour cela, elle avait invité deux musiciens : le batteur Jérôme Gloaguen et l’accordéoniste Fabien Robbe. Le tableau a été créé dans le contexte de l’inauguration de la Statue de la Liberté et du 79e anniversaire de la Libération de Gourin. Le résultat est superbe ! Merci à tous pour cette belle initiative qui met notamment en lumière les liens entre la Bretagne et les USA (BZH-USA) : « Partir c’est renaître ailleurs »… Steven Gonidec fera une conférence autour de son travail, dans l’exposition, ce jeudi 10 août 2023, à 17 h. Ouvert à tous. Les expositions sont visibles du mardi au dimanche de 11 h à 12 h et de 14 h à 18 h jusqu’à fin août. Contact : tél. 06 71 36 72 35. #gourin #morbihantourisme #regionbretagne #tourismeroimorvancommunauté #otprm #morbihan #paysroimorvan


Gourin : Jean-Marie Thomas, une histoire de l ’Amérique, en passant par les standards des années 30-40 - 09/08/2023

Le chanteur Jean-Marie Thomas s’est produit durant la Fête de la libération de Gourin, le samedi 5 août 2023, 79 ans pile après la Libération de la ville. Ce spectacle s'inscrivait également dans le cadre de l'inauguration de la Statue de la Liberté de Gourin, qui a eu lieu le lendemain. Une histoire de l’Amérique comme vous ne l’avez jamais vu dans la plus américaine des villes bretonnes, c’est le voyage que nous a fait faire Jean-Marie Thomas, l’artiste-historien de la 2e guerre mondiale. « J’ai choisi de m’inspirer des spectacles de E.T.O. (European Theater of Operations), qui étaient joués pendant la guerre par les chanteurs américains devant un public constitué par les soldats à l’intérieur même de leurs régiments », dit-il. « Certains jours quelques 500 spectacles de ce genre étaient donnés par l’US Army pour remonter le moral des troupes ». Le résultat : deux heures sur les plus grands hits américain de la deuxième guerre mondiale. « C’est un incroyable voyage dans l’Amérique de l’époque avec des noms prestigieux (Glen Miller, Mills Brothers, Bing Crosby, Al Dexter, Cab Galloway etc...). qui nous conduisent dans une histoire musicale et sociale d’une Amérique qui s’est transportée en Europe, à la faveur d’un conflit qui lui a permis de mettre en œuvre une véritable machine de guerre également culturelle », indique Pierre, Marie Quesseveur, le président de Gourin Historique. « Je n’avais jamais entendu parler de l’histoire américaine de cette façon, et je dois dire que le spectacle de Jean-Marie Thomas m’a véritablement transporté ». Crooner, Jean-Marie l’est sans aucun doute et sa voix nous rappelle tous ces lieux de mémoire, de Sainte Mère l’Eglise à Utah Beach, de Saint-James à Bastogne… Son spectacle est un hommage aux vétérans de la 2e guerre mondiale qui ont débarqué sur les plages de Normandie pour notre liberté. C’est une brillante reconstitution d’un moment festif donné aux troupes américaines à partir de 1941. Chapeau l’artiste ! #gourin #morbihantourisme #regionbretagne #tourismeroimorvancommunauté #otprm #morbihan #paysroimorvan Jean-marie Thomas


Gourin: voici l'article paru dans le journal Ouest France du 7 août 2023, pour la Fête de la Libération de Gourin et l'inauguration de la Statue de la Liberté - 08/08/2023

Gourin: voici l'article paru dans le journal Ouest France du 7 août 2023, pour la Fête de la Libération de Gourin et l'inauguration de la Statue de la Liberté


Gourin : Fête de la Libération et inauguration de la Statue de la Liberté - 08/08/2023

Nous avons vécu un grand moment à Gourin, le dimanche 6 août 2023, pour le 79e anniversaire de la Fête de la Libération de la ville, incluant l’inauguration de la nouvelle Statue de la Liberté, œuvre d’art d’Auguste Bartholdi. Libération et Liberté, tout un symbole ! Merci aux membres de Bretagne TransAmerica, de Gourin Historique et du Souvenir Français, ainsi qu'à l'Amicale des Anciens Combattants, organisateurs de l’évènement. Nous saluons la présence d’Elisabeth Webster, Consul des Etats-Unis pour le Grand Ouest (Bretagne - Pays de Loire - Normandie), du Sénateur Jacques Le Nay, du Vice-Président du Conseil Départemental du Morbihan Dominique Le Niniven, du Chairman fondateur de la fameuse Grande Parade de la Saint-Patrick de New-York Hilary Beirne, des élus qui nous ont fait l’honneur d’être là, et du nombreux public très attentif à une cérémonie qui restera dans les annales de l’histoire Gourinoise. Ce fut notamment l’occasion de rendre un hommage à Jo Vetel, résistant de la première heure, qui a émigré aux USA après la guerre. Il fut membre de la Fédération des Vétérans de Guerre Français de New York. Après son retour à Gourin, il portait fièrement le drapeau américain lors des cérémonies patriotiques. Il raconte : « A Gourin une des activités de la Résistance fut, entre autre, la récupération, l’hébergement et le convoyage vers l’Angleterre des aviateurs américains, canadiens et autres allié, dont les appareils avaient été abattus lors de missions aériennes sur la zone occupée. Ainsi, pendant cette période de 4 années durant laquelle n’existaient plus de liens officiels entre la France occupée et l’Amérique, les résistants de Gourin et des Montagnes noires surent maintenir des liens tangibles entre nos trois pays. Le réseau d’évasion Turma-Vengeance, commandé par Jean Barriou, a de la sorte permis le rapatriement de plus de cent aviateurs alliés. Ainsi, même l’occupant Nazi n’aura pas pu entamer le concept de la pérennité des liens qui unissent les Gourinois aux Etats Unis d’Amérique, leur seconde patrie en quelque sorte. Les longues listes de noms gravés sur le monument de la Résistance montrent que beaucoup de nos camarades, dans cette tâche, allèrent jusqu’au sacrifice suprême ». Jo a combattu pour la Liberté. La statue que nous avons inaugurée ce dimanche 6 août 2023, symbolise cet idéal. Elle regarde vers l’est, d’où sont arrivés les soldats de la 6e division blindée américaine, Super Six, les 5 et 6 août 1944. Lorsque vous passerez devant Miss Liberty, ayez une petite pensée pour ces jeunes hommes qui ont donné leur vie pour notre liberté. #gourin #morbihantourisme #regionbretagne #tourismeroimorvancommunauté #otprm #morbihan #DevoirDeMémoire #anacr #paysroimorvan


Gourin : les premières images de la Fête de la libération 2023 - 06/08/2023

Après une première journée de samedi particulièrement festive, pour le 79e anniversaire de la Libération de Gourin, la Fête de la Libération continue, avec notamment l’inauguration de la Statue de la Liberté ce dimanche 6 août 2023. Le programme Dimanche 6 août 2023 10 h 30 : départ du défilé 11 h : commémoration de la libération de Gourin (place de la Victoire) suivie de l’inauguration de la « Statue de la Liberté » 12 h : vin d’honneur au parc de Tronjoly Restauration : huîtres, moules-frites, Burger-shop, petite restauration Coréenne Parc de Tronjoly : reconstitution d’un camp allié de la seconde guerre mondiale : expositions, animations, balades en jeep, scènes de reconstitution, Barber shop Château de Tronjoly : expositions culturelles, musée de l’émigration des Bretons en Amérique, musée des vieux outils, musée de la géologie 15 h : conférence sur la géologie de Gourin et les ardoisières par Joseph Le Guernic (Tradition et Patrimoine dans les Montagnes Noires) 16 h : le peintre Steven Gonidec peindra en musique à la longère de Tronjoly #gourin #morbihantourisme #regionbretagne #tourismeroimorvancommunauté #otprm #morbihan #DevoirDeMémoire #anacr #paysroimorvan


Gourin : Fête de la libération 2023, c’est parti ! - 05/08/2023

L’installation du camp allié s’est déroulée le vendredi 4 août 2023. Le camp a été aménagé et les premiers véhicules américains ont trouvé leur place à côté du château de Tronjoly. Le char allemand, Stug 3, une réplique d’un chasseur de chars de la 2e guerre mondiale, est aussi arrivé sur site. Il a trouvé sa position devant le château, et attend la mise en place des scènes de reconstitution de la Libération de Gourin le 5 août 1944, il y a tout juste 79 ans. Le programme Samedi 5 août 2023 Toute la journée : Parc de Tronjoly : reconstitution d’un camp allié de la seconde guerre mondiale : expositions, animations, balades en jeep, scènes de reconstitution, Barber shop, dédicace du livre « New York » par son auteur Marie Le Blé Château de Tronjoly : expositions culturelles (peintures, sculptures, photographies…), musée de l’émigration des Bretons en Amérique, musée des vieux outils, musée de la géologie Restauration : huîtres, moules-frites, crêpes, petite restauration 15 h : courses cycliste de Toul an Chy, au centre-ville de Gourin, organisée par la section compétition du club cycliste « Les Chasseurs de Gourin » (course créée durant l’occupation). 15 h : conférence sur la géologie de Gourin et les ardoisières par Joseph Le Guernic (Tradition et Patrimoine dans les Montagnes Noires) 21 h 30 : Salle des fêtes de Tronjoly: grande soirée américaine : « spectacle 44 » de deux heures sur les plus grands hits américain de la 2e guerre mondiale, avec « USA Concept » A partir de 00 h 30: au night-club « Le Starman », en centre-ville: nuit américaine « La Fête des Libertés », à l’occasion de l’inauguration de la Statue de la Liberté de Gourin Dimanche 6 août 2023 10 h 30 : départ du défilé 11 h : commémoration de la libération de Gourin (place de la Victoire) suivie de l’inauguration de la « Statue de la Liberté » 12 h : vin d’honneur au parc de Tronjoly Restauration : huîtres, moules-frites, crêpes, petite restauration Parc de Tronjoly : reconstitution d’un camp allié de la seconde guerre mondiale : expositions, animations, balades en jeep, scènes de reconstitution, Barber shop Château de Tronjoly : expositions culturelles, musée de l’émigration des Bretons en Amérique, musée des vieux outils, musée de la géologie 15 h : conférence sur la géologie de Gourin et les ardoisières par Joseph Le Guernic (Tradition et Patrimoine dans les Montagnes Noires) 16 h : le peintre Steven Gonidec peindra en musique à la longère de Tronjoly #gourin #morbihantourisme #regionbretagne #tourismeroimorvancommunauté #otprm #morbihan #DevoirDeMémoire #anacr #paysroimorvan


Gourin : inauguration de la Statue de la Liberté à l’occasion de la Fête de la Libération des 5 et 6 août 2023. - 04/08/2023

La nouvelle statue de la Liberté de Gourin sera inaugurée dimanche 6 août 2023, à 11 h place de la Victoire. Elle remplacera la statue blanche, don de « Air France », en 1986, à l’association Bretagne TransAmerica. Celle-ci, fabriquée en résine et fibre de verre, avait été fabriquée en l’honneur du président américain Ronald Reagan lorsqu’il avait visité les plages du débarquement, en Normandie, en 1985. Le monument symbolisait les liens entre l’Amérique et le Pays des Montagnes Noires : liens migratoires des bretons du secteur vers le nouveau monde, à partir de la fin du 19e siècle. La statue blanche a trôné dans le centre-ville de Gourin, sur la place de la Victoire, durant de nombreuses années. Elle a été remplacée, le 24 juin 2020, par une statue en bronze réalisée avec le moule de Frédéric Auguste Bartholdi, le créateur de la statue de la Liberté de New-York. C’est une reproduction à l’identique de la statue de la Liberté du Musée d’Orsay de Paris, supervisée par l’atelier de moulage du Louvre et des Musées Nationaux. La fabrication du monument a été rendue possible grâce à la participation financière de plus de 300 donateurs. La statue regarde vers l’est d’où sont arrivés les soldats de la 6e division blindée américaine le 5 août 1944, date de la Libération de la ville. A l’occasion de cette inauguration une affiche « collector » a été réalisée par le photographe Nantais Jean-Marc Arthot. Celui-ci travaille ses œuvres comme des tableaux, afin de réaliser des créations fantastiques imaginaires ou des instants réels à l’apparence sublimée. L’affiche est une fusion entre les villes de Gourin et de New York. Un superbe clin d’œil à l’histoire commune qui unit ces deux villes ! Merci Jean-Marc pour cet œuvre d’art ! Des reproductions seront disponibles au stand Bretagne TransAmerica. Le programme de la fête Samedi 5 août 2023 Toute la journée : Parc de Tronjoly : reconstitution d’un camp allié de la seconde guerre mondiale : expositions, animations, balades en jeep, scènes de reconstitution, Barber shop, dédicace du livre « New York » par son auteur Marie Le Blé Château de Tronjoly : expositions culturelles (peintures, sculptures, photographies…), musée de l’émigration des Bretons en Amérique, musée des vieux outils, musée de la géologie Restauration : huîtres, moules-frites, crêpes, petite restauration 15 h : courses cycliste de Toul an Chy, au centre-ville de Gourin, organisée par la section compétition du club cycliste « Les Chasseurs de Gourin » (course créée durant l’occupation). 15 h : conférence sur la géologie de Gourin et les ardoisières par Joseph Le Guernic (Tradition et Patrimoine dans les Montagnes Noires) 21 h 30 : Salle des fêtes de Tronjoly: grande soirée américaine : « spectacle 44 » de deux heures sur les plus grands hits américain de la 2e guerre mondiale, avec « USA Concept » A partir de 00 h 30: au night-club « Le Starman », en centre-ville: nuit américaine « La Fête des Libertés », à l’occasion de l’inauguration de la Statue de la Liberté de Gourin Dimanche 6 août 2023 10 h 30 : départ du défilé 11 h : commémoration de la libération de Gourin (place de la Victoire) suivie de l’inauguration de la « Statue de la Liberté » 12 h : vin d’honneur au parc de Tronjoly Restauration : huîtres, moules-frites, crêpes, petite restauration Parc de Tronjoly : reconstitution d’un camp allié de la seconde guerre mondiale : expositions, animations, balades en jeep, scènes de reconstitution, Barber shop Château de Tronjoly : expositions culturelles, musée de l’émigration des Bretons en Amérique, musée des vieux outils, musée de la géologie #gourin #morbihantourisme #regionbretagne #tourismeroimorvancommunauté #otprm #morbihan #DevoirDeMémoire #anacr #paysroimorvan Bretagne Transamerica Jean-Marc Arthot Christiane Jamet